Team Phifa RacingValvoline

Derechef sur les circuits, ou le ‘bonheur retrouvé’

10561766_10202793457263590_1968456995666128710_nOn est pas loin d’oublier qu’Ils étaient nombreux les adeptes de sports mécaniques à faire le déplacement le 12 octobre dernier au Circuit Mobil situé à Drouillard pour se retrouver, heureux de la reprise officielle des activités sur les anciens Circuits d’Haiti, grâce à l’entreprise de l’Association des Pilotes Auto-Moto d’Haiti (APAMH).

C’était l’occasion pour le grand public et plus particulièrement les adeptes et passionnés de sports motorisés de reprendre contact avec les gros cylindrés du sport automobile en Haïti de lier également connaissance avec la nouvelle génération de pilotes qui ont beaucoup à apprendre avant de rivaliser avec les anciens.

N’étant pas complètement de cet avis, Louis René Balmir, président de l’Association des pilotes automoto haïtiens (APAMH), réplique le sourire aux lèvres : « ceux de devant sont intouchables pour l’instant, mais ça ne va pas tarder à barder.»

Faisant allusion aux grandes surprises de cette journée de réouverture du circuit, il a poursuivi en précisant : « C’est la première course de Gilbert Régnier, ancien pilote moto, ainsi que Philippe (Phifa) Hakime. Pourtant, ils auront d’ici quelques courses l’étoffe pour se mesurer aux grands, grâce à leurs talents.»

A rappeler que le clou de cette journée du 12 octobre 2014 était en quelque sorte les deux manches de la course automobile et également, les courses de bicyclette et mototaxi qui ont soulevé autant d’appaludissements.

Cette fois Louis René Balmir (Babal) se pose en promoteur du sport en déclarant : « Les cyclistes n’ont pas une arène pour se mesurer et c’est la raison pour laquelle, l’APAMH leur offre sans conditions pécunières l’occasion d’évoluer sur la piste du circuit Mobil et qui pourrait servir dans un proche avenir un atout capital pour la sponsorisation.»

Les chevaliers de la petite reine, en ont donc mis plein les pédales dans une course remportée par le Léogânais Willy Joseph Jean, du club Aigle rouge.

Pour ce qui a trait à la course mototaxi, le pilote Thierry Théart (team Valvoline) habitué des grands rendezvous en matière de courses est parvenu à monter sur la deuxième marche du podium laissant la première place à Nixon Pierre Civil de Pèlerin 5 qui était déjà le gagnant de la course Don Poyo de décembre 2013, organisé au Champ de Mars par l’APAMH.

« Le pilotage moto dans les rues est devenu rapidement un problème national de santé publique », se désole Balmir en référence justement aux multiples accidents de mototaxi enregistrés ces dernières années.

L’une des solutions est la formation. Les pilotes de moto taxis reçoivent une formation en pilotage de l’APAMH, prodiguée par son président, ancien champion moto. Il ne voit pas pourquoi la conduite urbaine devait faire exception.

Vu le succès de cette grande première sur le circuit Mobil, attendonsnous à ce que le nombre de participants et de fans augmente. L’APAMH dit être contacté par plusieurs personnes enthousiamées, qui aimeraient grossir ses rangs.

Team Valvoline en effervescence.

Miguel «Brother» Brunache, artiste à ses heures, évoluant dans les courses organisées par la CDCC en République dominicaine, a fait forte impression sans parvenir toutefois à l’emporter dans les deux manches qui a vu le team Valvoline, dont il fait partie, briller de mille feux.

Ceci n’est pas une publicité, Mais quelle équipe pourrait se permettre de défier pareil team formé de talentueux pilotes répondant aux noms de Jacky Khawly, champion haïtien pour la saison 2012, Richard «Doudou» Turnier, JeanLuc Auguste et Philippe Hakime ?

D’après le président de l’APAMH, il convient de féliciter Gilbert Régnier qui est parvenu à tenir la dragée haute à ces «gran manjè» du circuit.

Compliments qui vont également à l’endroit de Patrick Thébaud qui a terminé en troisième position à l’occasion de la première manche, et qui pourrait s’enorgueillir de terminer la journée en beauté.

Déjà au niveau de la famlle des sports motorisés en Haïti, il est question d’ores et déjà d’un véritable face à face mettant aux prises team Valvoline vainqueur de la course du 12 octobre au team Mobil représenté Jean Emmanuel Bonté, Fabrice Calixte et Cédric Craan.

Il n’est que d’attendre la prochaine course où le challenge sera vraiment de taille entre les concurrents.

Avec un team Valvoline amputé d’ailleurs de l’un de ses meilleurs pilotes, GeogesEdouard Elie, et en présence de troublefêtes comme Gilbert Régnier, Patrick Thébaud, Nadim Al Khal (absent de la course pour problèmes mécaniques), Gaétan Wiener, la partie sera extrèmement rude lors de la prochaine journée qui est annoncée pour ce mois décembre.

Rendezvous à ne pas rater et cela sous aucun prétexte.

Publié le 03 décembre 2014 – Le Nouvelliste